Jazz a couches Renaud Garcia Fond

La vie devant soi

Le pourtour méditerranéen et ses musiques qui ont inspiré Renaud Garcia-Fons font place ici à un retour au pays natal :  Paris.

Dans ses déambulations imaginaires, le compositeur et interprète rejoint ce monde des artistes qui, flâneurs des deux rives, peintres des rues, photographes des passants, chanteurs des escaliers de la Butte, cinéastes de ses atmosphères, la romancent ou l’effeuillent…

Dans cette Vie devant soi, Renaud Garcia-Fons conjugue le temps passé de l’enfance[1] au trépidant présent de la ville France, ville ancestrale, ville Monde, ville demain. Ville où toutes les musiques ont trouvé leur quartier : musette, chanson, jazz, facture classique, grooves de la dernière pluie.

Il reste à suivre le guide : le trio de musiciens qui entraîne l’auditeur dans son circuit de la Ville Lumière. Si ça [lui] dit.

C’est la troisième venue du contrebassiste à Jazz à Couches, 2000 avec son Oriental Bass, 2002 en duo avec l’accordéoniste Jean-Louis Matinier.

 

[1] Toute comme l’an dernier avec le Django Unchained de James Carter, voilà à nouveau que le titre choisi a mis la puce à l’oreille de Jazz à Couches puisqu’il reprend celui d’un roman d’Emile Ajar, Prix Goncourt 1975. On apprit des années plus tard que ce nom en cachait un autre : Romain Gary. Quant au lien qui rapproche ici la littérature de la musique : la capitale bien sûr et le passage d’une enfance.

Placement assis

Musiciens

Renaud Garcia-Fons – contrebasse à 5 cordes

David Venitucci –  accordéon

Stephan Caracci vibraphone, batterie

Suivez-nous

Date

samedi 8 juillet 2017

Horaire

22:30

Prix

Enfants < 15 ans

gratuit

Tarif réduit

17 €

Etudiants, demandeurs d'emploi sur présentation de justificatifs.

Tarif soirée

22 €

Lieu

Zone de Loisirs, Henri Levitte, 71490 Couches